dimanche 17 février 2013

Du Chili à L'Uruguay

Avec beaucoup de difficultés dues aux routes coupées c'est en passant par le "Paso de la Luna" que Mimi réussit à prendre son avion de Calama à Paris via Santiago.

Apres avoir laisser fondre la neige des Andes, et quelques soirée bien arrosées avec Gino et Fiona et aprés l'arrivée de Daniel, enfin le mardi j'affronte la douane tôt le matin , après 2 h de queue direction l'Argentine.
Voila un résumé des routes à travers les Andes et le long de la cordillière


video

Traversée du plus grand Salar d'Argentine  " Salinas Grande " ou 2 jours avant Red Bull faisait tourner sa formule 1 sur ce désert de sel.

PUMAMARCA  1er halte dans ce  village après les Andes ," El Siero de los Siete Colores " comme tout les autres est en plein carnaval en plus c'est mardi: gras la farine vole.. .


Le lendemain départ pour CAFAYATE en passant par la route 9  qui serpente sur 4 m de large pour rejoindre SALTA.

 Cafayate adossée aux contreforts des andes à 1700 m d altitude est entourée de vignes et justement c'est les vendanges. Ici pas besoin de se baisser ..

Qu'elle plaisir de trainer sur  la place entourée de terrasses de restaurants remplies de touristes argentins, et sa fameuse "La Ultima Pulperia" ou l'on trouve de tout et ou les Gauchos venaient boire, manger et surtout chanter. 




Apres un délicieux repas à la "Casa de Empenadas" 

je découvre les glaces au vin oui au vin !!!
Un délice: la glace Torrontes ( vin blanc dont on ignore l'origine ) et la glace Cabernet.
J ai beau interroger Mirta rien à faire pour connaitre la recette que son mari a inventée.



 

Qui trouvera le secret de la glace au vin ??

Le lendemain après avoir visité le "Museo Pachamama "du contreversé Hector Cruz





c'est TAFI DEL VALLE un village avec un festival du fromage fin février  et l'acienda "Los Cuartos" aux chambres meublées à l ancienne et ou le matin on se réveille au milieu des lamas, quoi de mieux avant d'affronter les plaines torrides ( 39° ) du centre de l'Argentine et de laisser la moto à Montevideo.




1 commentaire:

  1. Et alors ! Ca n'avance plus ?
    Panne d'escence ?
    Mimo

    RépondreSupprimer