dimanche 6 janvier 2013

On roule vers le nord !!!

BYE BYE USHUAIA


Mardi 1er janvier, fini la descente América del Sur. Maintenant nous remontons! Nouvel arrêt à Tolhuín pour se régaler encore, d'Empenadas aux oignons. Sur la grand´place nous remarquons un Land Rover avec une cellule, peut être future acquisition pour notre vieillesse itinérante et nous taillons une bavette à des français comme nous "jubilados". Il est vrai que nous n'avons pas encore rencontré de compatriotes à moto. Ils sont toujours avec des motorhome. L'Anglais (pléthore de motards britanniques ici) serait il plus souple?


les tourbieres




Tout le long de la route des tourbières, des lacs, mais aussi la station de ski la plus australe du monde.... 




 Petite halte encore au B&B ruta 40, à Rio Grande, où nous retrouvons Gino et Fionia. Willy et son père Nestor nous préparent gentiment un repas fiambre/ pizza .Nous pouvons poser des tas de questions à cette famille et mieux comprendre les problèmes actuels des Argentins...

.Le 2 nous reprenons la piste chilienne sous le soleil. Comme ça nous voyons mieux le relief! Des milliers de moutons , des gauchos...Nous sommes bien dans la pampa!


video




Le 3, El Calafate : Arrivée époustouflante avec les Andes enneigées , le Lago Argentina et ses eaux turquoises. En plus, une ville touristique sans prétention avec des touristes décontractés. Entre les 40èmes rugissants et les 50èmes hurlants, les glaciers du sud de la Patagonie, après avoir longtemps résisté et continué à croitre, commencent eux aussi à reculer sous les assauts du réchauffement climatique. Nous en apprécierons  que mieux la beauté du PERITO MORENO. Partis de bon matin dans un promène-couillons Christian jure de ne plus jamais faire cette connerie. Mais l'expédition se révèle à la hauteur . Halte dans le Parc National Los Glaciaire.




 Et nous baladons tranquillement sur un camino, près du lac, pour découvrir peu à peu le glacier. Subjugués nous nous offrons même le bateau pour toucher de plus près avec les yeux, cette merveille de 60 m de hauteur. Attendants, impatients comme des enfants, que de petits icebergs s'effondrent dans un bruit de tonnerre ...pour la photo bien sur!















video


 Le lendemain nous revenons au Chili avec le blizzard austral qui nous oblige à nous courber plus sur la moto, rentrer la tête dans les épaules et nous tenir collés-serrés. Bref plutôt crispé le biker dans cette tourmente. Mais nous ne dérogeons pas à notre devoir de voyageur/ reporter, nous continuons à photographier le Nandou et les flamands roses.




  Dans une station service à Esperanza des motards et motardes brésiliens , venézueliens et chiliens se restaurent à l'abri du vent avant de partir en équipée sauvage et tonitruante! 


Comme le temps change tout le temps dans ces contrées nous arrivons trempés à la douane. Avec 7° et du brouillard , moins secs encore à Puerto Natales .





 L'hospedaje où on va est un nid pour teutons et on y diffuse du Beethoven au petit déjeuner avec du pain maison allemand , comme dans les années 70 à Ibiza .La petite ville de ce fjord chilien est pleine de charme et on peut enfin manger du poisson chez "Andres".



2 commentaires:

  1. Anonyme1/07/2013

    héééé la roche tu fête l'aïd , traverser le sud pour voir encore des moutons on a l'irlande en europe si tu veux!!!! zerma Ushuai!!! on a le limousin et le cantal aussi en france ...bizz and love

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis, quand reviendras-tu ?
      dis, au moins le sais tu ?
      .....
      Il reviendra à Pâques, mironton, mironton, mirontaine....

      Pensez bien à ramener un agneau pour Pâques..

      Supprimer